Scandale : Sidiki Diabaté Face à des Accusations d’Escroquerie et d’Abus de Confiance

Scandale : Sidiki Diabaté Face à des Accusations d’Escroquerie et d’Abus de Confiance

L’ARTISTE MALIEN SIDIKI DIABATÉ RÉPONDRA BIENTÔT POUR FILOUTERIE, ESCROQUERIE ET ​​ABUS DE CONFIANCE :: AFRICA

Une affaire retenant le monde de la musique malienne alors que l’artiste Sidiki Diabaté fait face à des accusations sérieuses d’escroquerie, de filouterie et d’abus de confiance. L’affaire tourne autour de sa participation prévue à un événement musical majeur, le Festival International Roots and Beauty Africa (FIRBA), qui s’est tenu le 9 février 2023 au stade Omnisports de Yaoundé.

Sous l’invitation à se produire lors de ce concert de renom, Sidiki Diabaté aurait reçu 80% de son cachet bien avant la date prévue de l’événement, en plus de 14 billets d’avion payés et de réservations à l’hôtel Djeuga Palais à Yaoundé. Cependant, le scandale éclate lorsque l’artiste et son équipe ne se présentent pas au Cameroun, entraînent la promotrice Sylvie Dang Makendi dans une situation financière critique.

Sylvie Dang Makendi, promotrice du FIRBA, déclare avoir investi plus de 22 millions de FCFA dans l’organisation de cet événement et accuse Sidiki Diabaté et son manager, sa propre petite sœur, d’avoir détourné des fonds et de ne pas avoir respecté les termes du contrat.

Selon les déclarations de Sylvie Dang Makendi, la situation est compliquée dès le début de la collaboration avec Sidiki Diabaté. Des demandes insistantes pour un nombre élevé de membres de l’équipe, des réservations d’hôtel extravagantes et des retardataires dans la communication ont jeté les bases d’un différend croissant.

L’affaire a pris un tournant inquiétant lorsque l’artiste devait le paiement intégral de son cachet avant même de se rendre au Cameroun. Après des négociations tendues, une somme importante aurait été remise à l’artiste, mais même après cela, il aurait annulé sa participation au concert à plusieurs reprises, citant des raisons variées, y compris des problèmes de visas.

L’histoire s’est transformée en un véritable thriller lorsque des demandes contradictoires et des changements de position ont semé la confusion. Finalement, Sidiki Diabaté et son équipe n’ont jamais effectué le voyage prévu, ont rendu la promotrice et les fans déçus et frustrés.

Sylvie Dang Makendi a décidé de porter l’affaire en justice, poursuivant Sidiki Diabaté et son gérant pour escroquerie, abus de confiance et préjudice financier. Elle espère que la lumière sera faite sur cette affaire et que la justice sera rendue.

L’affaire Sidiki Diabaté souligne les défis complexes et les enjeux financiers susceptibles d’être confrontés aux organisateurs d’événements musicaux et aux artistes. Elle rappelle également l’importance de la transparence, de l’intégrité et du respect des termes contractuels dans l’industrie du divertissement.

L’avenir de Sidiki Diabaté reste incertain alors que l’affaire se déroulera devant les tribunaux. Les fans et l’industrie musicale du Mali surveillent de près les développements, dans l’attente de la résolution de cette affaire complexe.

Pour rester informé des dernières actualités concernant cette affaire et d’autres développements musicaux, abonnez-vous ici.

(Visited 123 times, 1 visits today)

Articles Simulaires

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *